back to the articles: Csontos Csenge (1978-2013) »